Hugues Capet: le Fondateur par Georges Bordonove

Hugues Capet: le Fondateur

Titre de livre: Hugues Capet: le Fondateur

Éditeur: Pygmalion

Auteur: Georges Bordonove


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Hugues Capet: le Fondateur.pdf - 29,139 KB/Sec

Mirror [#1]: Hugues Capet: le Fondateur.pdf - 40,114 KB/Sec

Mirror [#2]: Hugues Capet: le Fondateur.pdf - 23,559 KB/Sec

Georges Bordonove avec Hugues Capet: le Fondateur

HUGUES CAPET 9 8 7 ~9 9 6
987 : Hugues Capet, duc de France, est élu roi à Senlis par l’assemblée des Grands. Ainsi met-il un point final à une rivalité séculaire entre Carolingiens et Robertiens et devient-il le fondateur d’une prodigieuse lignée de trente-deux rois, la plus longue d’Europe, qui assumera le destin de la France jusqu’à la Révolution de 1789.
En associant son fils, le futur Robert II le Pieux, à la couronne, il instaure une monarchie héréditaire, liée à la notion de droit divin conférée par l’Église. Grâce à lui, grâce à son habileté, à sa patience, à son sens aigu de l’opportunité, à ses qualités exceptionnelles d’homme d’État, s’est trouvé définitivement scellé l’acte de naissance de la France.

Livres connexes

HUGUES CAPET 9 8 7 ~9 9 6
987 : Hugues Capet, duc de France, est élu roi à Senlis par l’assemblée des Grands. Ainsi met-il un point final à une rivalité séculaire entre Carolingiens et Robertiens et devient-il le fondateur d’une prodigieuse lignée de trente-deux rois, la plus longue d’Europe, qui assumera le destin de la France jusqu’à la Révolution de 1789.
En associant son fils, le futur Robert II le Pieux, à la couronne, il instaure une monarchie héréditaire, liée à la notion de droit divin conférée par l’Église. Grâce à lui, grâce à son habileté, à sa patience, à son sens aigu de l’opportunité, à ses qualités exceptionnelles d’homme d’État, s’est trouvé définitivement scellé l’acte de naissance de la France.HUGUES CAPET 9 8 7 ~9 9 6
987 : Hugues Capet, duc de France, est élu roi à Senlis par l’assemblée des Grands. Ainsi met-il un point final à une rivalité séculaire entre Carolingiens et Robertiens et devient-il le fondateur d’une prodigieuse lignée de trente-deux rois, la plus longue d’Europe, qui assumera le destin de la France jusqu’à la Révolution de 1789.
En associant son fils, le futur Robert II le Pieux, à la couronne, il instaure une monarchie héréditaire, liée à la notion de droit divin conférée par l’Église. Grâce à lui, grâce à son habileté, à sa patience, à son sens aigu de l’opportunité, à ses qualités exceptionnelles d’homme d’État, s’est trouvé définitivement scellé l’acte de naissance de la France.